Visite au Musée Dali à Figuerès, Espagne, première partie

Dali, on aime ou l’on n’aime pas et je faisais partie de la deuxième catégorie. En visitant ce musée j’ai trouvé son oeuvre magique et je dois reconnaître que c’est un génie. En entrant on pénètre dans un autre monde.. et on se laisse emporter!  Nous avons évité les heures de queue en obtenant nos billets par l’hôtel.

 

la cour d'entrée.jpg BLOG

 

cour intérieure 1.jpg BLOG

 

sculpture de femme à l'extérieur.jpg BLOG

 

corps ouvert.jpg BLOG

 

escalier

 

visage 1

 

ESchevauc hée dans le désert.jpg BLOG

Son inspiratrice: Gala

Gala 1.JPG BLOG

 

Gala 2.JPG BLOG

 

peinture corbeille de pain.jpg BLOG

 

tableau encadré.JPG BLOG

Publicités

59 commentaires sur « Visite au Musée Dali à Figuerès, Espagne, première partie »

  1. bonjour chere Chantal, en attendant la suite de Dali, que j’aime …j’espère que tu vas bien, et que la pluie sera benefique pour ton jardin , ici temps couvert, mais pas de pluie ! bonne journee et grosses bises

  2. Hello ma Chatou..suis rentrée ..c’est bon les pauses vacances..lol.. Toujours pas changer d’avis concernant Dali..;-))..Est-ce que tu vas bien..Gros bisoux ma Chatou

  3. Bonjour ma douce amie Chatou
    Merci pour ta fidélité à mon blog.
    Me voilà en un clic dans le bel univers de ton blog, ce n’est que du bonheur.
    Au revoir Août et bonjour Septembre, le temps passe tellement vite.
    Ma CHATOU surtout soigne toi bien et de tout coeur je te souhaite un bon rétablissement.
    Belle journée et gros bisous d’amitié de mon ti rocher.
    ***
    Quelques citations et une poésie du net pour te souhaiter un beau mois de septembre :

    Août mûrit, septembre vendange, en ces deux mois, tout bien s’arrange.
    1er Septembre
    À la Saint-Loup, la lampe au clou.
    Pour la Saint-Leu, sème la terre molle ou dure.
    S’il pleut à la Saint-Gilles, ça dure jusqu’à Saint-Michel.
    S’il fait beau à la Saint-Gilles, cela durera jusqu’à la Saint-Michel.
    Les vents de Saint-Gilles et suivant repassent en fortes bises bien souvent.

    Septembre
    Isabelle Callis-Sabot
    Le ciel s’est libéré de ses vapeurs torrides,
    Les jours se sont défaits des trop vives clartés,
    L’air s’est enfin rempli d’une tiédeur humide,
    Le calme est revenu, l’été s’en est allé.

    L’été s’en est allé. Tout revit. Tout respire
    Le suave parfum de la douce saison
    Et pourtant je perçois, dans l’ombre qui s’étire,
    Un étrange regret et de légers frissons.

  4. Je n’aimais pas beaucoup Dali et ses excentricité, mais je vois qu’il a fait des tableaux remarquables dans sa période « première »…ensuite, il a beaucoup joué avec la célèbrité, en faisant tout et n’importe quoi…comme des pubs à la télé…Ce musée vaut la visite, merci de » nous montrer ce qu’on peut y voir..Bon week-end et grosses bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s